Le Sport, un domaine très sujet à l’espionnage

L’espionnage n’est pas uniquement réservé au monde politique. Effectivement, le sport est aussi un secteur où l’espionnage est un moyen très pratique pour connaître son adversaire.

McLaren s’en prend à Ferrari

En 2007, le groupe Ferrari dépose une plainte devant la justice contre un de ses cadres qu’il accuse de communiquer des informations vitales au responsable-design de McLaren-Mercedes. Les autorités fouillent le domicile de ce dernier et y trouvent des dossiers confidentiels de Ferrari. Le responsable-design a avoué que le constructeur anglais était au courant de ce qu’il faisait. Jugé coupable, Mercedes-McLaren est évincé du championnat des constructeurs et reçoit une amende de 100 millions USD.

Renault s’en sort de justesse

La même année, McLaren affirme que d’autres écuries font également de l’espionnage en F1. Le Conseil Mondial reproche alors à Renault de disposer de dossiers confidentiels de McLaren suite à l’embauche d’un de ces anciens cadres. Mais par manque de preuve, le constructeur français n’est pas sanctionné.

Oracle espionne Alinghi

En 2009, les techniciens d’Alinghi testent leur bateau pour la Coupe de l’America. Ils repèrent par la suite un homme qui filme et photographie les lieux. Ils déposent une plainte auprès des autorités. L’homme est identifié comme étant un ingénieur de chez Oracle, le principal concurrent d’Alinghi.

Le FBI espionne la FIFA

Chuck Blazer est l’ancien SG de la Concacaf. Il a été accusé par le FBI d’avoir détourné plusieurs millions de dollars. Pour s’en sortir, l’homme devait servir de taupe pour le FBI. Ainsi, en 2012, quand il recevait plusieurs dirigeants sportifs, l’autorité américaine lui demande de porter des micros pour entendre le déroulement de la réunion.

L’équipe de France espionne Montauban

En mars 2015, l’équipe féminine de rugby réalise un stage à Montauban, quelques jours avant le déroulement de la rencontre entre Perpignan et US Montauban. Avant le match, le coach de Perpignan reçoit plusieurs clichés montrant des stratégies de touche de l’équipe de Montauban. Il prévient aussitôt l’entraineur de cette dernière. Les deux coachs croient que c’est une joueuse du XV de France féminine qui a pris les clichés. Jusqu’à maintenant, l’enquête est toujours en cours.

Des journalistes qui espionnent

Les journalistes peuvent aussi espionner : un journaliste qui assiste en cachette à l’entrainement du PSG, un journaliste qui écoute devant la porte des vestiaires des Bleus durant le mondial 2002…

Laisser un commentaire