Trophée Jules-Verne : Spindrift 2 en tête

Sur le Trophée Jules-Verne, Spindrift 2 reste toujours en tête devant Idec Sport. Mais ces deux derniers jours, ce dernier essaye de le rattraper.

Après avoir passé le vent des îles Kerguelen, Spindrift 2 garde le même rythme. L’eau affiche désormais une température de 5°C, ainsi, les journées et les nuits deviennent plus supportables. Spindrift 2 est à un son rythmé, malgré un léger ralentissement attendu à partir de cet après-midi. De ce fait, le maxi-trimaran pourrait faire face à une dorsale se déplaçant vers l’Australie. Mais ce ralentissement ne risquerait pas d’avoir un impact important au niveau de la course qu’il mène jusqu’à présent.

Selon les compteurs, Spindrift 2 progresse à 27 nœuds en moyenne. Il se trouve actuellement à 184 miles de retard par rapport au record.

 

Idec Sport rattrape son retard

Idec Sport ne cesse de progresser. En seulement 2 jours, il a rattrapé environ la moitié de son retard sur le chrono. Mardi soir, l’équipage a empanné à 300 miles environ du continent antarctique. Il navigue sur une latitude de 54°31, soit au-delà des 51° de ‘Banque Populaire V’.

La trajectoire est très tendue. C’est la route orthodromique la plus courte. L’équipage est engagé à l’intérieur d’une impitoyable régate face à une dépression tropicale descendant vers eux depuis Madagascar.

Dans cette traversée, l’équipage peut gagner ou perdre un jour. Alors, il fait tout pour ne pas descendre en dessous de 30 nœuds et tente de raccourcir le trajet.

Laisser un commentaire